Boeuf mijoté

Boeuf Hanna

Préparation 20 minutes – Cuisson 3 heures

Ingrédients:

750 g de bourguignon, 4 oignons, 4 carottes, 2 gousses d’ail, 1 càc de sucre, 60g de farine, 1 canette de bière brune, 1 cube de bouillon de boeuf, 1 feuille de laurier, 1 pincée d’herbes de Provence, sel, poivre.

Méthode:

Faire revenir la viande dans une cocotte, singer avec la farine, ajouter tous les autres ingrédients, couvrir et laisser mijoter au moins 3 heures dans le four préchauffé à 160c.

Servir avec des pommes de terre et des tranches de baguette tartinées de moutarde à l’ancienne et pasées au four pendant 10 minutes.

* A la mijoteuse, même procédure et mettre en « low » pendant 8 heures.

 

The cake apéro

cake apéritif

Préparation 15 minutes – Cuisson 50 minutes

Ingrédients:

250g de farine, 4 oeufs, 20cl d’huile d’olive, 15 cl de vin blanc sec, 200 g d’olives vertes dénoyautées, 100 g de gruyère rapé, 200 g de jambon en dés, 1 sachet de levure, 1/2 cuillère à café de sel.

Méthode:

Préchauffer votre four à 200 °C

Battre les oeufs en omelette, ajouter la farine, mélanger au fouet avec l’huile, le vin blanc et le sel.

Ajouter la levure, les olives, le gruyère, le jambon.

Enfourner pour environ 50 minutes ( une lame de couteau doit ressortir sèche)

Servir le cake coupé en dés pour l’apéro ou tranché avec une salade.

Et laissez parler votre imagination car avec la même base ( farine, oeufs, levure, huile, vin blanc, gruyère rapé) vous pouvez créer à l’infini.

quelques exemples:

– féta, basilic, olives noire

– tomates séchées, dés de chèvre, romarin

– saumon, épinards

laissez parler les saveurs

Bienvenue chez moi

ChampagneSaveurs, partage, convivialité,  échanges, promotion, nouveautés, transmission sont les mots clés qui ont participés à la création de ce site.

La tendance actuelle est au faire soi-même. 8 personnes sur 10 concoctent régulièrement des plats ou préparent des produits qu’ils auraient pu acheter dans le commerce « prêts à l’emploi ». Il peut s’agir d’une purée ou d’une confiture, d’une soupe ou d’une pâtisserie…

Il suffit d’acheter de bons ingrédients, de fréquenter les marchés et de prévoir un peu de temps ainsi qu’une bonne dose de générosité. Pourquoi faire chez soi ce que l’on pourrait acheter dans le commerce et qui nous rendrait peut- être la vie plus simple?

Parce que le « fait maison » peut être

Plus naturel: lorsque l’on fait les choses soi-même, on a la possibilité de choisir des ingrédients de qualité. On peut acheter des aliments à la ferme, ceux qui sont issus de la filière biologique, les végétaux produits selon une agriculture raisonnée, préférer certains ingrédients à d’autres dans la composition de la recette (par exemple, mettre de l’agar-agar à la place de la gélatine animale ou encore de l’huile d’olive de première pression à froid à la place d’une huile de mauvaise qualité).

Plus économique: le prix de revient du produit terminé est inférieur à celui que vous achèteriez (à qualité comparable) dans le commerce.

Plus ludique: en faisant la cuisine, on est capable de créer. On modifie les recettes de base selon ses envies et ses goûts, on joue avec les saveurs et les arômes, on invente, on expérimente, on innove… Et puis on peut associer les enfants à l’aventure culinaire et la transformer en un beau jeu familial.